Breaking News

Quels sont les symptômes de la névralgie crurale ?

Il existe dans le corps humain une multitude de nerfs essentiels au bon fonctionnement des organes internes, mais aussi et surtout aux fonctions d’éveil et d’alerte. Toutefois, comme de nombreuses structures de l’organisme, les nerfs sont sujets à des pathologies dont la névralgie crurale. Quels en sont les symptômes et comment la soigner?

Névralgie crurale : définition et symptômes

En médecine, le mot névralgie signifie la douleur provoquée par la compression ou l’inflammation d’un nerf. Dans le cas de la cruralgie, le nerf crural appelé aujourd’hui nerf fémoral est en cause. Le nerf crural dont il est question est considéré comme un des plus gros nerfs des membres inférieurs. Il se charge de l’innervation de la partie avant de la cuisse ainsi que des faces avant et interne de la jambe. Son origine se trouve dans le dos au niveau du plexus lombaire.

Ainsi, la névralgie crurale est une douleur qui nait dans le dos, qui parcoure les faces antérieures et antero-mediales respectivement de la cuisse et de la jambe. Il s’agit d’une douleur qui se déclenche à la marque le plus souvent, et qui est exacerbée par la poursuite de celle-ci ou de l’effort physique qui l’a déclenché. Vous cherchez un détail particulier sur la névralgie crurale, retrouvez le ici>. Une des particularités de la névralgie crurale réside dans le fait qu’elle est également exacerbée par toutes les situations d’hyperpression abdominale comme les efforts de toux et de défécation.

Névralgie crurale : Causes et traitements

Le traitement d’une névralgie est tributaire de la cause. Les causes sont toutefois nombreuses. Les plus fréquentes sont la hernie discale et les tumeurs. Dans un cas comme dans l’autres, ces pathologies provoquent une compression du nerf, d’où l’apparition des douleurs. Les causes inflammatoires sont dominées par les infections comme la tuberculose localisée aux vertèbres ou encore la spondylodiscite. Il existe également des causes secondaires à des traumatismes vertébraux. Il s’agit des tassements de vertèbres.